FESPACO: le nouveau Délégué général nommé en conseil des ministres

Le nouveau Délégué général du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a été nommé, ce 14 octobre 2020, en conseil des ministres. Il se nomme Monsieur Moussa Alex Sawadogo.
Il fut, entre autres, membre de la commission du Fonds d’Aides au Cinéma du Monde (ACM), de 2017 à 2019, chargé des affaires culturelles et de la communication à l’Ambassade du Burkina Faso à Berlin en Allemagne (2005-2006), Directeur artistique AFRIKAMERA – African Film Festival in Berlin et de la Biennale de la danse africaine contemporaine de Berlin, ainsi que Consultant du programme Open Doors pour l’Afrique au niveau du Festival international de films de Locarno et du programme pour l’Afrique au niveau de Hamburg Film Fest.
Le délégué général entrant est titulaire d’un Master of Art en Management Culturel et Media, obtenu à l’université du Théâtre et de la Musique d´Hambourg en Allemagne et d’une maîtrise en Histoire de l´Art et Archéologie, université Joseph Ki Zerbo,
Il remplace à ce poste Ardiouma Soma qui a dirigé l’institution durant six ans, de 2014 à 2020, avant de passer la main à monsieur Timibé Gervais Hien, chargé d’assurer son intérim, puisqu’il était admis à la retraite,
Né en 1974 à Grand-Bassam en Côte d´Ivoire, marié et père de deux enfants, monsieur Sawadogo parle couramment l’Anglais et l’Allemand.
DCPM/MCAT

60 ans du BF: les Burkinabè d’Allemagne célèbrent à l’unisson

5-août, comme chaque année, les fils et filles du Burkina Faso, aussi bien au pays qu’à travers le monde, commémorent la proclamation de l’indépendance de leur nation. Les Burkinabè vivant en Allemagne ne sont pas restés en marge. Ils ont marqué une halte pour célébrer cette journée au sein de la représentation diplomatique à Berlin.

Regroupées autour de leur ambassadeur Simplice Honoré Guibila, les délégations de la diaspora sont venues des quatre coins de l’Allemagne pour se retrouver sous le drapeau du Burkina Faso. Tout d’abord ? à travers une montée de couleurs, puis une allocation marquante pour cette célébration, du diplomate burkinabè, et enfin des remises de distinctions à différents acteurs au sein de la diaspora.

Les Burkinabè sont venus des 4 coins de l’Allemagne

Pour son Excellence Simplice Honoré Guibila, ambassadeur du Burkina Faso à Berlin, 60 ans d’existence de la nation, « il est important de s’arrêter un peu et penser aux acquis engrangés durant cette période mais également aux difficultés que nous avons rencontrées. C’est aussi un moment de recueillement pour rendre hommage à ceux qui ont œuvré pour cette indépendance et avoir une pieuse pensée à toutes ces personnes qui ont travaillé aux renforcements de cette indépendance sur les plans politique, économique, etc. »

Les récipiendaires posant avec les autorités pour la postérité

Quant aux distinctions, cinq Burkinabè vivant en Allemagne, ont reçu les honneurs de la nation. Il s’agit de Jean-Baptiste Kafando et Jean Eric Sawadogo, élevés au rang de chevaliers de l’ordre de l’Etalon. Et de Moussa Kaboré, Mohamed Compaoré et Salif Ouédraogo qui ont été fait chevaliers de l’ordre du mérite. Une grande joie pour ces récipiendaires mais surtout un appel à mieux faire, a expliqué leur représentant, Jean-Baptiste Kafando. « Cette reconnaissance nous invite à plus d’unité, à plus d’action non pas pour seulement ici mais également à l’endroit du Burkina ».

Cette journée a également été l’occasion pour l’ambassadeur Simplice Honoré Guibila de faire un appel aux Burkinabè de la diaspora à vivre et à travailler dans l’unité afin d’être des modèles dans leur pays d’accueil. Il a aussi porté un message fort pour l’accompagnement de leur nation d’origine, le Burkina Faso, particulièrement en ces moments de difficultés marqués par l’insécurité dans certaines parties du pays.

Jerome William Bationo
À Berlin

L’Etalon du Burkina Edmond Tapsoba séduit l’Allemagne

L’Etalon du Burkina Edmond Tapsoba séduit l’Allemagne et devient l’international burkinabè le plus cher de l’histoire: 20 millions d’euros !
13.100.000.000 FCFA
Edmond Tapsoba, ex sociétaire de SALITAS FC a signé un contrat de 5 ans avec le club Allemand du Bayer Leverkusen. Le montant du transfert est d’environ 20 millions d’euros et une close libératoire de 70 millions d’euros. Tapsoba_Esmond joue au poste de défenseur et la solidité et la technicité sont ses atouts premiers

Lancement officiel de l’opération d’enrôlement des Burkinabé en RFA

Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Simplice Honoré Guibila a procédé au lancement de l’opération d’enrôlement biométrique des Burkinabè vivant dans sa juridiction.
À l’instar d’autres pays du monde, où cet enrôlement des citoyens Burkinabè a débuté, celui à Berlin est une grande victoire, a déclaré son Excellence l’Ambassadeur Guibila.
Du 4 au 26 janvier, tous les compatriotes sont invités à Berlin, munis d’un passeport ordinaire ou d’une CNIB en cours de validité, pour se faire enrôler en vue de participer aux élections de fin 2020.

Nuit des talents de la Diaspora Burkinabè en RFA: Voici les talents

Les Burkinabè de la diaspora se sont fortement mobilisés pour participer à la manifestation.

Hier 19 octobre, comme annoncé dans nos colonnes, s’est tenue la première édition de la nuit des talents de la diaspora burkinabè à Munich en Allemagne. Une nuit qui a permis de mettre sous les feux des projecteurs, les Burkinabè de la diaspora qui se battent, qui pour hisser haut le drapeau de leur pays, qui pour lutter contre le racisme, qui pour créer des emplois et réaliser des infrastructures au profit de leurs compatriotes. Au total, une vingtaine de personnes ont été valoriser au cours de cette nuit qui a connu la présence du ministre de l’intégration et des burkinabè de la diaspora et de nombreux invités venus du pays, de l’Allemagne et des autres pays européens.

Des trophées d’honneur ont été remis à l’ambassadeur du Burkina en Allemagne, à l’architecte Francis Kere et au ministre de l’intégration et des Burkina de l’extérieur pour leur soutien à l’évènement

Ils sont 3 à être sur la plus haute marche du podium à cette première édition de la nuit des talents de la diaspora burkinabè en Allemagne. Dans les annales de cette manifestation sera donc inscrit en lettre d’or, Alidou Koudougou, Ezekiel Wendtoin et Fayçal Sawadogo comme premiers lauréats. Selon les membres du jury qui n’ont pas trouvé de critères propres, 12 personnes ont été proposées par la communauté burkinabè de la diaspora et des 12, ces 3 ont fait l’unanimité. Alidou Koudougou est un marathonien qui a remporté plusieurs fois des compétitions en Allemagne. Ezekiel Wendtoin, lui est un musicien extraordinaire. Très talentueux, il est venu en Allemagne pour des études et juste après, il s’est lancé dans une campagne de lutte contre le racisme. Quant au Fayçal, Sawadogo, le champion, il évolue dans le taekwondo. Venu en Allemagne en 2017 avec une bourse olympique, il a décroché une médaille d’or au championnat hollandais et une en bronze au championnat allemand.

Voici les 3 talents de la diaspora reconnus pour cette première édition. On reconnait Fayçal Sawadogo à l’extrême gauche. Les autres lauréats se sont faits représenter

Alliant sport, art et culture, son rêve c’est de ramener une médaille olympique au Burkina Faso. Ce sont donc ces 3 personnes qui ont été reconnues Talents de la diaspora burkinabè pour cette première édition. A côté d’eux, d’autres Burkinabè se sont vu distinguer pour leurs efforts dans la recherche de la cohésion et de la paix entre les burkinabè, dans leur lutte pour l’intégration et dans leurs activités de promotion de la culture et du sport.

Ces Burkinabè ont reçu des trophées Burkindi

A travers des trophées Burkindi, et des attestations, ces personnes ont été saluées et encouragées dans leurs efforts de promotion de leur mère patrie. l’initiative d’organisation de la nuit des talents de la diaspora burkinabè a été saluée à sa juste valeur par le ministre de l’intégration et des Burkinabè de l’extérieur. Tout en félicitant le promoteur Alfred Ouoba qui a eu cette idée lumineuse, il a souhaité qu’elle soit un espace de promotion des talents de la diaspora burkinabè.

Aux lauréats, il les a félicités et encourager à continuer dans cette dynamique pour le développement du Burkina Faso. Quant au promoteur Alfred Ouoba qui était satisfait de la mobilisation, il n’avait d’autres mots que des remerciements. Des remerciements, qu’il a adressés à tous ceux et à toutes celles qui ont cru et soutenu le projet.

Le ministre de l’intégration et des Burkinabè de l’extérieur a félicité Alfred Ouoba pour l’idée lumineuse de l’organisation de la Nuit des Talents de la diaspora burkinabè

« Pour une première édition, c’était pas évident, mais nous l’avons tenu. Je voudrais adresser ma reconnaissance à l’ambassadeur du Burkina en Allemagne, au ministre qui a tenu à faire le déplacement, aux pays invités d’honneur que sont le Niger, le Mali, le Togo et le Bénin, au comité d’organisation et à tous ceux, grâce à qui, cette première édition a été tenue » s’est réjoui Alfred Ouoba tout en s’excusant pour les imperfections. On note qu’en plus de la remise des trophées et des discours, la soirée a été marquée par des prestations musicales d’artistes venus du pays et de la diaspora. Nous vous reviendrons sur cet aspect dans nos prochaines colonnes. Rendez vous est pris l’année prochaine pour la 2e édition de la NUIT des Talents de la Diaspora Burkinabè .

Le promoteur de la Nuit des talents et de la diaspora burkinabè, Alfred Ouoba a remercié tout ceux et toutes celles grâce à qui, l’édition a été tenue

Yannick SANKARA, envoyé spécial en Allemagne