Communiqué: Fermeture de l’ambassade les 29.10.2020 et 02.11.2020

Il est porté à la connaissance des usagers de l’ambassade du Burkina faso à Berlin qu’à l’occasion de la célébration des fêtes de Maouloud et de la Toussaint, l’ambassade sera fermée le Jeudi, 29.10.2020 et le Lundi, 02.11.2020.

Pour plus de détails prière téléchargez les communiqués signés de SEM L’Ambassadeur.

COMMUNIQUES

pdf

Toussaint 2020

Size : 268.16 kb
Hits : 12
Date added : 29-10-2020
pdf

Mouloud 2020

Size : 267.27 kb
Hits : 18
Date added : 29-10-2020

60 ans du BF: les Burkinabè d’Allemagne célèbrent à l’unisson

5-août, comme chaque année, les fils et filles du Burkina Faso, aussi bien au pays qu’à travers le monde, commémorent la proclamation de l’indépendance de leur nation. Les Burkinabè vivant en Allemagne ne sont pas restés en marge. Ils ont marqué une halte pour célébrer cette journée au sein de la représentation diplomatique à Berlin.

Regroupées autour de leur ambassadeur Simplice Honoré Guibila, les délégations de la diaspora sont venues des quatre coins de l’Allemagne pour se retrouver sous le drapeau du Burkina Faso. Tout d’abord ? à travers une montée de couleurs, puis une allocation marquante pour cette célébration, du diplomate burkinabè, et enfin des remises de distinctions à différents acteurs au sein de la diaspora.

Les Burkinabè sont venus des 4 coins de l’Allemagne

Pour son Excellence Simplice Honoré Guibila, ambassadeur du Burkina Faso à Berlin, 60 ans d’existence de la nation, « il est important de s’arrêter un peu et penser aux acquis engrangés durant cette période mais également aux difficultés que nous avons rencontrées. C’est aussi un moment de recueillement pour rendre hommage à ceux qui ont œuvré pour cette indépendance et avoir une pieuse pensée à toutes ces personnes qui ont travaillé aux renforcements de cette indépendance sur les plans politique, économique, etc. »

Les récipiendaires posant avec les autorités pour la postérité

Quant aux distinctions, cinq Burkinabè vivant en Allemagne, ont reçu les honneurs de la nation. Il s’agit de Jean-Baptiste Kafando et Jean Eric Sawadogo, élevés au rang de chevaliers de l’ordre de l’Etalon. Et de Moussa Kaboré, Mohamed Compaoré et Salif Ouédraogo qui ont été fait chevaliers de l’ordre du mérite. Une grande joie pour ces récipiendaires mais surtout un appel à mieux faire, a expliqué leur représentant, Jean-Baptiste Kafando. « Cette reconnaissance nous invite à plus d’unité, à plus d’action non pas pour seulement ici mais également à l’endroit du Burkina ».

Cette journée a également été l’occasion pour l’ambassadeur Simplice Honoré Guibila de faire un appel aux Burkinabè de la diaspora à vivre et à travailler dans l’unité afin d’être des modèles dans leur pays d’accueil. Il a aussi porté un message fort pour l’accompagnement de leur nation d’origine, le Burkina Faso, particulièrement en ces moments de difficultés marqués par l’insécurité dans certaines parties du pays.

Jerome William Bationo
À Berlin

Séance de travail entre le président du Faso et la Chancelière allemande

Séance de travail entre le président du Faso et la Chancelière allemande:
– La coopération bilatérale passée en revue;
– Le partenariat pour le Sahel ne doit pas être une fuite en avant.
(Berlin, 20 novembre 2019, TU +1). Au terme de son séjour à Berlin où il a pris part à la rencontre des pays les plus industrialisés avec une douzaine de pays africains, réunis au sein du Compact, le président du Faso s’est entretenu ce matin avec la Chancelière allemande Angela Merkel.
« Avec la Chancelière, nous avons échangé sur la coopération entre la République fédérale d’Allemagne et le Burkina Faso, et sur l’engagement que nous avons pris ensemble, de 2018 à 2020, ainsi que sur la prochaine rencontre que nous aurons bientôt pour formuler notre programme à venir », a déclaré le président du Faso.
Roch Marc Christian Kaboré s’est réjoui de la signature d’un accord de coopération militaire entre les deux pays, il y a quelques semaines à Ouagadougou, et de l’engagement pris par la République fédérale d’Allemagne d’apporter un soutien aux forces armées burkinabè.
Les questions sécuritaires dans les pays du Sahel étaient ainsi au menu de cet entretien avec madame Merkel. En sa qualité de président en exercice du G5 Sahel, le chef de l’Etat a expliqué à la chancelière allemande que « la situation est préoccupante et nous avons besoin que nous puissions faire en sorte que le partenariat pour le développement et la sécurité au Sahel ne soit pas un partenariat en plus, ni une fuite en avant, mais que ce soit un partenariat fondé sur des activités réelles qui seront menées, contrairement à la première expérience que nous avons pu avoir dans la mise en place de la Force conjointe du G5 Sahel.
Le président Kaboré a aussi souligné avec la Chancelière Merkel, la nécessité pour le Burkina Faso, de renforcer la sécurité intérieure et la justice.
Direction de la communication de la présidence du Faso

La chancelière allemande Angela Merkel en visite à Ouagadougou

La chancelière allemande Angela Merkel en visite à Ouagadougou.
– Séance bilatérale
– Sommet extraordinaire du G5 Sahel
– Échanges avec les étudiants.
Communiqué de presse
(Ouagadougou, 23 avril 2019). La Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou.
Dès son arrivée le 1er mai, elle aura une rencontre bilatérale avec le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, avant de participer à un sommet extraordinaire du G5 Sahel. Le 2 mai dans la matinée, Angela Merkel aura des échanges directs avec les étudiants de l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou.
Il s’agit de la toute première visite d’un chancelier allemand au Burkina Faso. La coopération entre Ouagadougou et Berlin date du début des indépendances (1961) et se concentre aujourd’hui sur l’agriculture et la gestion des ressources naturelles, l’hydraulique urbaine et rurale, la décentralisation et le développement local, et enfin le genre comme domaines d’interventions prioritaires.
Au cours du sommet extraordinaire du G5 Sahel, qui regroupera les cinq chefs d’Etat de l’organisation, il sera question de la lutte contre le terrorisme, et de l’opérationnalisation de la force conjointe. Les échanges vont également porter sur la problématique du développement dans les pays du G5, qui affichent l’ambition de faire du Sahel un espace intégré de développement et de sécurité.
Mme Merkel partagera le 2 mai sur le campus de l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou, avec la jeunesse étudiante, sa vision sur l’avenir du continent.
Roch Marc Christian Kaboré assure depuis le 5 février 2019, la présidence en exercice du G5 Sahel. Il a déjà été reçu à Berlin à deux reprises par la chancelière allemande, respectivement en mars 2017 et en février 2019.
Direction de la communication de la présidence du Faso

Visite du PF en RFA: Le Président du Faso reçu par Angela Merkel

Berlin, 21 février 2019. Le président du Faso est reçu par la Chancelière allemande Angela Merkel.

En visite de travail en République fédérale d’Allemagne, le Président du Faso a été reçu ce jour 21 février 2019 par la Chancelière allemande Angela Merkel.
Au cours de son séjour en terre allemande débuté dépuis le 20 février 2019, le chef de l’État évoque avec ses hôtes, en l’occurrence le président fédéral Franck-Walter Steinmeier et la Chancelière Angela Merkel, la coopération entre le Burkina Faso et l’Allemagne. Il est ainsi question des défis communs de développement et de sécurité.

En rappel, le président du Faso est le président en exercice du G5 Sahel.
L’Allemagne joue un rôle central au sein de l’Alliance Sahel, qui a fait une annonce de 1,3 milliards d’euros dans le cadre du financement du Programme d’investissement prioritaire (PIP). Au sein du G20, l’Allemagne est à l’origine de la mise en place du Compact With Africa, un mécanisme de promotion des investissements privés en Afrique.

Visite du PF en RFA: Séance de travail entre les présidents Kaboré et Steinmeier.

(Berlin, 20 février 2019). Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré est arrivé cet après-midi à Berlin en Allemagne, pour une visite d’amitié et de travail ces 20 et 21 février 2019. Sitôt installé à son hôtel après son accueil à l’aéroport militaire Berlin Tegel, le chef de l’Etat s’est rendu au Chateau de Bellevue, pour une séance de travail avec le président de la République fédérale Frank-Walter Steinmeier. 

Après avoir signé le livre d’or de l’institution, Roch Marc Christian Kaboré s’est entretenu pendant une heure d’horloge avec son hôte, autour de plusieurs sujets d’intérêt commun.
La République fédérale intervient au Pays des Hommes intègres dans des secteurs prioritaires que sont l’agriculture et la sécurité alimentaire, l’eau potable et l’assainissement, la décentralisation et le développement communal, les droits humains, l’énergie, la sécurité.
On note ainsi la mise en œuvre en cours du programme de coopération 2018-2020, soutenu par une enveloppe globale de 102,2 millions d’euros (67,03 milliards de FCFA) dont 41% pour la coopération technique, et 59% pour la coopération financière.
Les ministres de la Défense Cheriff Sy, des Affaires étrangères Alpha Barry, de l’Economie et du Développement, Lassané Kaboré, accompagnent le président du Faso, qui aura un déjeuner de travail demain midi avec la Chancelière Angela Merkel.
Notre pays jouit d’une image favorable en Allemagne, dont Roch Marc Christian Kaboré foule le sol pour la deuxième fois en deux ans. En effet, le premier séjour de travail du président du Faso dans ce pays remonte à mars 2017.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso.