Culture et art de vivre

Le Burkina Faso, pays situé au cœur du Sahel possède un climat tropical de type soudanien caractérisé par deux saisons : une saison sèche qui va d'octobre à mars et qui se manifeste par des vents secs qui soufflent du nord-est au sud-ouest (l'harmattan); et une saison des pluies dite encore "hivernage" allant de  mai-juin à septembre, marquée par des vents humides. 

Le pays couvre une superficie de 274 200 km2, à l'intérieur de la boucle du fleuve Niger. Cette position géographique qui le situe au centre l'Afrique de l’Ouest , lui vaut le qualificatif de " Carrefour Africain". il partage six frontières avec ses voisins, à savoir: au Nord et à l'Ouest le Mali, à l'Est  le Niger, au Sud-est le Bénin, au Sud le Togo et le  Ghana, au Sud-ouest la Côte d'Ivoire. 

Résultats de recherche d'images pour « carte geographique Afrique de l'ouest »

Au plan de la vie sociale, le Burkina Faso se singularise par la cohabitation harmonieuse, de plus de soixante ethnies reliées entre elles par des liens culturels bien enracinés. La tradition d’hospitalité légendaire de ce peuple trouve en partie sa source dans cet héritage plus que séculaire. 

Ce socle de valorisation d'une riche diversité culturelle sur lequel est bâtie la société burkinabè, a permis et facilité l’émergence de nombreux événements fédérateurs qui contribuent  à  la perpétuation d'un meilleur vivre ensemble. 

Grace à la préservation de cette harmonie sociale , le Burkina Faso offre à ses visiteurs de voir sur son territoire, une diversité de manifestations culturelles  reparties de façon équilibrée sur toute l’étendue de son territoire.C'est ainsi que, certaines valeurs et pratiques culturelles traditionnelles sont largement partagées par la plupart des communautés ce sont: la parenté à plaisanterie, les mécanismes de médiation et de gestion des crises, la tradition des masques, les manifestations culturelles traditionnelles, l’artisanat, etc. Ces richesses culturelles se retrouvent dans les domaines comme l'architecture, la musique, les religions, la danse ou les folklores locaux, les arts plastiques, l’artisanat d’art, etc. 

 Du fait de la diversité culturelle qui le caractérise , le Burkina Faso offre également à ses visiteurs de voir, un habitat original et varié, des sites naturels bien préservés, des sites  archéologiques typiques , une flore et une faune très variés.

Ainsi, à côté de la chasse qui constitue une activité touristique importante de décembre à mai, et pour laquelle de nombreuses mesures de préservation ont été prises afin de minimiser les impacts de l’exploitation abusive des ressources pour le bénéfice des communautés villageoises et de leur environnement, 

Le Burkina Faso offre à ses visiteurs une belle brochette d'attraits touristiques. Pour mieux se positionner avec ses atouts touristiques, le pays est divisé en quatre zones principales : la zone de l'Est, la zone du Centre, la zone du Nord et celle de l'Ouest.

L'Est est la zone de prédilection du tourisme cynégétique, le Safari vision, le Safari-photo, la villégiature etc. La zone de l'Est est aussi celle des aires de conservation de la faune. On y trouve le parc national "W", les réserves de faune de Sindou, d'Arly, de Pama. Dans cette zone, le relief est pittoresque, la flore très dense et riche tout comme la faune. Ainsi, on y trouve des antilopes géantes, des lions, des éléphants, des cobas, des hyènes, des variétés de singes, des phacochères.

Il faut ajouter à tout cela la cerise que constitue le barrage de la Kompienga sur le gâteau de la richesse de la faune et de la flore. Cela offre une autre opportunité dans la partie chasse avec les canards armés, les pintades, les pigeons, les bécassins, les francolins. Au contraire de l'expression à l'Est rien de nouveau, on peut affirmer qu'à l'Est-Burkina il y a toujours du nouveau.

La zone du centre a pour chef-lieu Ouagadougou et se prête aisément au tourisme d'affaires. La capitale du pays des hommes intègres abrite pratiquement tous les jours une grande rencontre régionale ou sous-régionale, séminaires, colloques ou ateliers. Elle s'est taillée le surnom de "capitale des grandes rencontres " par l'hospitalité de ses habitants, la chaleur d'accueil qu'ils dégagent, la disponibilité à toujours rendre service, la sécurité qui règne. En plus du tourisme d'affaires, le centre offre aussi dans sa partie sud, une faune abondante avec le ranch de Nazinga, le parc Tambi Kaboré. Mais aussi la possibilité de découvrir l'architecture traditionnelle du groupe ethnique Gourounsi, surtout la dextérité artistique des femmes à décorer les habitations.

La zone de l'Ouest est surtout celle du tourisme culturel, la véllégiature-tradition. On y découvre les sites merveilleux du pays dans le sens des chutes et cascades, les plans d ‘eau. Cette zone se signale aussi par sa richesse en histoire et traditions ancestrales.

De la zone du Nord, on retiendra qu'elle est aussi celle de la découverte des populations nomades avec leur culture et leur mode de vie. Le Sahel burkinabè offre l'aventure et la découverte de la mosaïque de culture des populations nomades. Le visiteur peut voir à loisir l'immensité du sable du désert et aussi les sites historiques et archéologiques. Les hommes bleus du désert ou Touaregs, les Peulhs, les Bella et les Sounghaïs, ces populations du Nord du Burkina, les belles dunes de sable méritent bien de faire le détour.

La saison touristique au Burkina se situe durant les mois de juillet et août. Mais de plus en plus l'on glisse vers novembre à février pour la clémence climatique de ces mois et aussi en raison de l'ouverture de la chasse du 1er décembre au 31 mai.

Concernant le tourisme cynégétique, une des particularités Burkinabé réside dans les concessions de zones de chasse aménagées par des privés. On dénombre une douzaine de concessions de zones de chasse. Il y a Pagoutandougou/Arly Safari à l'Est du pays où la forme d'exploitation est la grande et la petite chasse et aussi la vision. A Pama Sud, le Faso Safari offre la grande chasse, la petite, la vision et la pêche. Le Neerwaya Safari de l'Ougarou dans la même situation offre les mêmes services. Ainsi que Burkina safari à Koukonbri. A la Sissili dans le Centre, le "Safari de la Sissili" permet de chasser et de voir la beauté du paysage. Le Ranch de Singou , à Pama dans le Gourma, le campement de la Mou à Bobo-Dioulasso dans l'Ouest du Burkina, Kondio à la Tapoa, Gnissan Safari dans l'Ouest à Boromo, Sa-Souran au Sud-Ouest, Tapoa Djerma safari constituent des zones de chasse tenues par des concessionnaires avisés.

Le Burkina Faso abrite l'une des faunes les plus abondantes et les plus variées dans la sous-région Ouest africaine. L'objectif du département en charge du tourisme et de l'hôtellerie au Burkina Faso

 

Localisation des principaux sites touristiques du Burkina par régions et par provinces :
Région du Centre (Chef lieu Ouagadougou) :

Région du Plateau Central (Chef lieu Ziniaré) :

Région du Centre-Ouest (Chef lieu Koudougou) :

Région du Centre Sud (Chef lieu Manga) :
Province du Zoundwéogo (Manga) : Tombe de la mère de Naba Bilgo

Région du Centre Est (Chef lieu Tenkodogo) :

Région du Centre Nord (Kaya) :

Région de la Boucle du Mouhoun (Chef lieu Dédougou) :

Région de l’Ouest les hauts Bassins (chef lieu Bobo Dioulasso) :

Région des Cascades (chef lieu Banfora) :

Région du Sud-Ouest (chef lieu Gaoua) :

 

Région du Nord (Chef lieu Ouahigouya) :

Région du Sahel (Chef lieu Dori) :

 

Comments are closed.