Négociations Germano – Burkinabé

23 July 2017

Ouagadougou a abrité, du 10 au 12 juillet 2017, les négociations intergouvernementales relatives au futur aménagement de la coopération bilatérale au développement. Au terme des travaux, le gouvernement allemand met à la disposition du Burkina Faso, pour les trois années à venir, une enveloppe de 102,2 millions d’euros, dont 17,8 millions d’euros de l’Initiative spéciale « Un seul monde sans faim ». Cet appui a été matérialisé par la signature d’un procès-verbal.

« C’est un sentiment de grande satisfaction parce que l’Allemagne avait déjà affirmé son engagement à accompagner le Burkina Faso dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social ». Ce sont les propos de Mme le ministre en charge de l’économie, Rosine Coulibaly qui était visiblement soulagée du parachèvement du procès-verbal. En signant ainsi ce procès-verbal, le gouvernement allemand met à la disposition du Burkina Faso, une enveloppe de 102,2 millions d’euros soit 67 milliards de F CFA. D’une durée de trois ans, cet appui sera injecté dans les domaines prioritaires de « l’agriculture et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle », « l’eau et l’assainissement », « la décentralisation et le développement communal ». Dans les mois à venir, certains de ces domaines connaitront leur démarrage effectif.

Outre ces pôles prioritaires d’intervention, il a été convenu de d’entretenir une collaboration étroite en matière de droits de l’enfant. L’objectif poursuivi est de protéger les enfants, et les jeunes des pires formes de travail et de traite des enfants, ainsi que les violences sexospécifiques. Tout en leur donnant des perspectives d’avenir à travers la mise en place et l’extension de réseaux de protection, bourses scolaires et de formation.

Last modified: 24 July 2017

Comments are closed.